Rechercher
  • L'équipe 3WRH

Réussir votre lettre de motivation

Vous devez rédiger une lettre de motivation mais vous ne savez pas par où commencer. Pas de panique ! Voici quelques conseils pour vous aider sur le fond et la forme !




Respecter la forme de la lettre

Très codifiée, la lettre de motivation doit respecter des contraintes formelles. Si vous avez envie de faire preuve d’originalité, respectez tout de même ces étapes :

  • En haut à gauche, indiquez votre nom, votre adresse ainsi que votre numéro de téléphone et votre adresse mail. Même si ces informations sont déjà présentes sur votre CV, il est important de les rappeler au début de votre lettre de motivation. En effet, si le recruteur, déjà séduit par votre CV, a été convaincu par votre plume, il doit pouvoir vous contacter aisément. Alors facilitez-lui la tâche !

  • A droite, faites figurer l’identité de votre interlocuteur. Si vous ne connaissez pas son nom, vous pouvez adresser votre courrier au « Chargé de recrutement » de l’entreprise dans laquelle vous postulez.

  • Ajoutez ensuite la date et le lieu.

  • Enfin, remplissez l’objet et, encore une fois, facilitez la tâche de votre interlocuteur en indiquant le poste pour lequel vous postulez. Si vous la connaissez, n’hésitez pas à ajouter la référence de l’offre d’emploi à laquelle vous répondez.

  • Commencez toujours par un en-tête « Madame, Monsieur ». Si vous connaissez l’identité de votre interlocuteur, indiquez son nom !

  • Terminez votre lettre en employant une formule de politesse.

  • Bien sûr, n’oubliez pas de signer votre courrier !


Structurer votre lettre

Maintenant que la forme de la lettre n’a plus de secret pour vous, passons au contenu ! Peu importe votre parcours, vous pouvez organiser vos idées en respectant trois grandes parties. Je vous recommande le plan suivant qui fonctionne très bien :

  • « Vous » : parlez de votre futur employeur. Montrez que vous avez compris ses attentes et ses besoins. Utilisez des termes spécifiques au secteur d’activité et au poste visé. Pour cela appuyez-vous sur vos connaissances mais aussi sur tout ce que vous avez à disposition : site de l’entreprise, offre d’emploi, publications sur LinkedIn ou dans la presse…

  • « Moi » : montrez que votre profil correspond parfaitement aux attentes du recruteur. Pour cela, mettez en avant vos expériences passées, détaillez les missions qui vous semblent pertinentes, donnez des exemples concrets, et n’hésitez pas à saupoudrer le tout de quelques « soft skills ».

Si vous ignorez ce que sont les Soft Skills ou que vous ne savez pas lesquelles mettre en avant, allez lire notre article dédié à ce sujet.


  • « Nous » : pour terminer, insistez sur votre collaboration. La relation entre l’employé et l’entreprise doit s’inscrire dans une stratégie gagnant-gagnant. Montrez que vous êtes investis et motivés, que vous apporterez beaucoup à l’entreprise (motivation, connaissances, compétences…) et que cela vous permettra de progresser et de grandir ensemble !


N’en faites pas trop !

Ayez toujours en tête que, comme pour le CV, le recruteur lit des dizaines de lettres par jour. Pour vous démarquer, optez pour la clarté et pour l’efficacité. Alors pour éviter que votre interlocuteur s’endorme en plein milieu d’un paragraphe, ne vous lancez pas dans la rédaction d’un roman-fleuve sur votre vie professionnelle ! Concentrez-vous sur les points les plus importants, n’entrez pas trop dans les détails, gardez un peu de matière pour l’entretien !

Privilégiez une mise en page aérée, assurez-vous que vos paragraphes sont facilement identifiables et que la police d’écriture que vous avez choisie est facilement lisible et uniforme sur l’intégralité de votre document.

Concernant le ton de la lettre, restez professionnel, poli, sûr de vous sans verser dans l’arrogance. Ne vous inventez pas des compétences que vous n’avez pas ! Insistez plutôt sur vos qualités tout en restant sincère et honnête.

Enfin, dernier conseil : prenez un peu de recul avant d’envoyer votre lettre. Relisez-la à tête reposée avant de cliquer sur « envoyer ». Cela vous permettra de corriger toutes les fautes d’orthographe et les erreurs de frappe qui pourraient s’avérer fatales pour votre candidature. N’hésitez pas à solliciter l’aide de vos proches pour cette relecture !

J’espère que nos conseils vous auront aidé à y voir plus clair et à maîtriser cet exercice difficile qu’est la rédaction d’une lettre de motivation. Si vous décrochez un entretien d’embauche suite à votre candidature, n’hésitez pas à nous le faire savoir et à lire nos conseils sur le sujet.


gif