Rechercher
  • L'équipe 3WRH

Comment se présenter en entretien d'embauche en 3 minutes ?

Mis à jour : juin 11


Les entretiens d’embauche commencent la plupart du temps par une phase de présentation au cours de laquelle le recruteur demande au candidat de se présenter en quelques minutes.


Que dire pour réussir son entretien d’embauche ? Comment être efficace ? Comment convaincre en si peu de temps ?



gif

Bien connaitre sa présentation

Tout d’abord, il faut connaitre sa présentation sur le bout des doigts. Paradoxalement, c’est justement la préparation de votre présentation pour l’entretien d’embauche, qui la rendra plus spontanée, naturelle et vivante. Pourquoi ?


Le début de l’échange peut être stressant et un bredouillement s’invite facilement entre quelques hésitations. Il est difficile de reprendre et de se ressaisir après avoir perdu ses moyens l’espace d’un instant. Pour éviter la catastrophe, apprenez votre texte, et répétez-le plusieurs fois devant vos proches ! Même si l’on se sent un peu ridicule seul devant son miroir, ou qu’il nous est insupportable d’entendre notre voix en vidéo, maîtriser les premières minutes de l’entretien d’embauche est très rassurant. Cela vous laissera quelques précieuses minutes pour vous adapter à votre auditoire et faire descendre votre niveau de stress. Le piège est de tomber dans la récitation du perroquet savant. Justement, connaître vos premières phrases par cœur vous permettra d’être plus à l’aise au fur et à mesure et de laisser place à la spontanéité, au naturel et parfois, au silence, qui a toute son importance pour marquer un temps de réflexion, ou simplement de pause.


Une fois les premières phrases passées, vous serez suffisamment à l’aise pour maitriser votre langage verbal et non-verbal, être en confiance et de faire une bonne impression dès le début de l’entretien d’embauche ! Commencer sur de bonnes bases permet souvent d’appréhender sereinement la suite de l’échange.


Le déroulé de la présentation

Pour commencer l’entretien d’embauche, il faut se présenter en mettant en avant les informations importantes : nom, prénom, âge, lieu de vie. Il faut expliquer son parcours scolaire, détailler ses expériences professionnelles et expliquer ses motivations. Il est essentiel d’avoir une trame claire : un plan chronologique par exemple, qui aidera considérablement votre interlocuteur. Malgré toute la bonne volonté du monde, votre auditeur peut perdre le fil et a besoin de milestones pour se raccrocher à vos propos. Sans vous lancer dans un inventaire de dates, divisez votre présentation en plusieurs parties, en grandes idées. Cela vous permettra également de l’apprendre bien plus facilement !


Maîtriser le plan de votre présentation vous donnera également l’occasion de monter d’un cran durant l’entretien d’embauche : faites sourire votre auditeur, donnez-lui l’occasion de vous différencier des autres. Pour cela, parlez de ce que vous aimez ! Évoquer ses passions et ses loisirs permet de mettre en avant certaines qualités, et avec un peu de chance, le recruteur sera fan du même sport que vous !


Lors de la présentation, il est inutile de trop entrer dans les détails. Vous dépasseriez le temps imparti et le recruteur risque de se lasser : il s’agit d’un entretien d’embauche et non d’un monologue. Contentez-vous donc d’esquisser les contours de votre parcours. Mettez en avant vos qualités et vos compétences. Lancez des perches pour la discussion qui va suivre. Le recruteur rebondira sur les éléments qui l’intéressent et vous posera des questions plus précises dans la suite de l’échange !


Anticipez quelques questions qu’on pourrait vous poser durant l’entretien d’embauche, et préparer des éléments de réponse. Par exemple, la question qui revient souvent en entretien concerne les qualités et défauts qui pourraient vous caractériser, selon vous. Prenez un coup d’avance, en préparant ce type de questions qui tombent souvent en entretien d’embauche.


On ne le répètera jamais assez : il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse lorsque l’on parle de soi. Ce qui fait la différence, c’est la qualité de votre communication et la clarté de votre raisonnement.


En piste !



gif